Formation professionnelle

Question soumise le 23 février 2021

Mme Perrine Goulet attire l’attention de Mme la ministre du travail, de l’emploi et de l’insertion sur les moyens d’accompagnement de reclassement professionnel des salariés par les entreprises au travers d’une formation. La crise sanitaire actuelle et la crise socio-économique qui débute conduit des entreprises à réviser leur organisation avec, à la clé, parfois, des incertitudes sur certains postes. Pour autant, les entreprises les plus engagées socialement peuvent procéder à l’accompagnement de leurs salariés dans une transition professionnelle avec, à la clé, le montage d’un dossier de formation conduisant à un reclassement interne ou externe. Or il peut arriver, notamment dans de petites structures, que le financement ne puisse pas être assuré par les organismes, fonction notamment de la disponibilité des fonds. Il est dommageable qu’il soit financièrement plus pertinent pour l’entreprise de se séparer du salarié pour qu’il puisse bénéficier d’une formation ad hoc que de le garder au sein de ses effectifs. La formation permet une évolution professionnelle pertinente surtout si les salariés peuvent être maintenus dans l’emploi. Elle souhaite savoir si le Gouvernement entend apporter une réponse à ces situations particulières.

Retrouvez ma question sur le site de l’Assemblée nationale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin