Handicap.fr : Enfants placés à l’ASE:interdiction de séparer les fratries

(…)

Sur un autre sujet, l’Assemblée a adopté dans la foulée un amendement de la socialiste Isabelle Santiago qui permettra au juge aux affaires familiales de confier à une victime de violences conjugales, « seule« , l’exercice de l’autorité parentale pendant la durée d’une ordonnance de protection. Selon l’élue du Val-de-Marne, il s’agit d’éviter toute pression du parent violent pendant la durée de l’ordonnance. Les députés ont également voté une interdiction de placement de mineurs dans des structures non spécialisées, comme des hôtels, une pratique critiquée sur tous les bancs comme inadaptée et pouvant déboucher, selon la députée MoDem Perrine Goulet, sur des situations « sordides« . Le texte prévoit toutefois la possibilité d’y recourir « à titre exceptionnel » pour une durée maximale de deux mois, avec une supervision renforcée, afin de répondre à des situations d’urgence.

(LIREPLUS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin