La Gazette des Communes – Recentraliser la protection de l’enfance : quel avenir pour la proposition du rapport «Woerth» ?

L’aide sociale à l’enfance (ASE) , et sa recentralisation, est probablement la partie la moins travaillée du rapport « Woerth » (accessible ici), et celle qui soulève des réactions les plus contrastées. Même Départements de France (DF) n’y échappe pas.

La première réaction du président, François Sauvadet, est vive : « Eric Woerth nous a écoutés, mais que d’une oreille. » « Qui regrette les DDASS d’antan ? » poursuit l’association dans un communiqué. Mais quand il s’agit d’approfondir le sujet, elle reste prudente : elle va d’abord « entrer dans les détails du rapport, avant de se prononcer ».

(…)

Un rapport pas à la hauteur de la crise

(…)

Autre carence pointée : la faiblesse de l’Etat déconcentré. « Nous n’avons pas d’interlocuteur « protection de l’enfance » à la préfecture », poursuit la vice-présidente. Elle attend davantage de plusieurs concertations en cours : la mission « enfance et handicap », lancée par Elisabeth Borne en novembre 2023, les auditions sur les dysfonctionnements de l’ASE menées par Perrine Goulet, la députée (Modem) et présidente de la délégation aux droits des enfants à l’Assemblée nationale. Car la protection de l’enfance est en crise, et le rapport « Woerth » n’y apporte pas de véritables réponses.

(Lire Plus)

Laisser un commentaire

Contact

perrine.goulet@assemble-nationale.fr

 

31 rue Gambetta 58000 Nevers

03 86 21 95 65

 

101 rue de l’Université

75355 Paris 07

01 40 63 76 87