Acuité.fr : Primo-prescription par les orthoptistes : l’Assemblée nationale valide. Acuité vous résume les débats

La session a été houleuse. En fin de 2e séance de l’Assemblée nationale sur le PLFSS 2022 vendredi, l’article 40, devant accorder la primo-prescription aux orthoptistes, a été discuté. Si les échanges ont été vifs et les oppositions nombreuses, la majorité a bien validé ces nouvelles prérogatives que nous vous présentons depuis le début du mois. Voici un résumé de la soirée passée dans l’hémicycle, où les opposants ont donné de la voix.

(…)

« J’ai été bien contente que les opticiens puissent renouveler mes lunettes »

Perrine Goulet, députée de la Nièvre, est allée dans le sens de la ministre, incluant notre profession au débat : « J’ai été bien contente que les opticiens puissent renouveler mes lunettes et adapter ma correction, car je ne pouvais pas attendre 6 à 9 mois qu’un ophtalmologiste daigne me recevoir. […] Si les ophtalmologistes ne veulent pas qu’on élargisse (le droit de prescription, ndlr), ils n’ont qu’à mieux se déployer sur le territoire. »

Enfin, Brigitte Bourguignon a insisté sur le fait que « le décret sera précis sur les tranches d’âges concernées, la correction apportée et le délai entre les nouveaux rendez-vous avec l’ophtalmologiste. L’idée est bien de renvoyer vers lui quand c’est nécessaire. […] Nous proposons une mesure qui va permettre des dépistages et correction rapides. »

(LIRE PLUS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin