Dispositif hivernal 2017-2018 : une mobilisation renforcée pour l’hébergement d’urgence

Pour répondre aux situations d’urgence, 141 244 places sont actuellement ouvertes. C’est 13 000 places de plus que l’année dernière, soit une augmentation de 10 %. Des places mobilisables supplémentaires ont été identifiées par les préfectures et ouvriront progressivement en fonction des vagues de froid.

Les maraudes sont intensifiées, en lien avec les associations et les collectivités, pour convaincre ceux qui sont dans la rue de rejoindre les hébergements. Le Gouvernement a fait de l’hébergement d’urgence une priorité avec trois ouvertures de crédits supplémentaires en juillet, novembre et décembre pour un total de 276 M € ouverts en complément des crédits initiaux 2017 s’élevant à 1,7 Mds €. 89 M € supplémentaires seront par ailleurs ouverts en loi de finances rectificatives 2017 pour la fin de cet exercice.

Au-delà de l’urgence, « la solution structurelle [est de] sortir les gens de l’hébergement d’urgence pour leur donner des logements pérennes » (J. Denormandie, RTL, 29/12/2017). C’est l’objet du plan « Logement d’abord », qui prévoit notamment d’ici 2022 l’ouverture de 40 000 places en intermédiation locative, de 10 000 places en pensions de famille, et un objectif de production de 40 000 logements très sociaux par an dès 2018.

Le dispositif d’hébergement des demandeurs d’asile est également renforcé.  Indépendamment du dispositif d’hébergement d’urgence généraliste,  80 000 places sont dédiées aux demandeurs d’asile dans le dispositif national d’accueil géré par le ministère de l’Intérieur. Ce parc sera renforcé avec 4 000 places supplémentaires en 2018 et 3 500 en 2019.

Il faut ajouter également 10 000 places exceptionnelles d’hébergement d’urgence ouvertes pour les migrants en Ile-de-France afin de faire face aux flux migratoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin