Environnement : énergie et climat

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 30 avril 2019.
PROJET DE LOI relatif à l’énergie et au climat, (Procédure accélérée)…

2 Responses

  1. Bonjour,

    Je n’ai pas lu l’intégralité du projet de loi. Néanmoins il ne me semble pas aller dans le bon sens au niveau de l’ARENH. Ce système est pour moi assez aberrant.
    D’un coté on critique le cout croissant du kwh nucléaire d’un autre coté on impose à EDF de vendre 25% de sa production nucléaire à prix coutant à ses concurrents. je n’ai pas l’impression que les fournisseurs concurrents utilisent ce dispositif pour investir massivement dans la création de nouvelle unité production d’électricité (objectif initial de l’outil ARENH). Ce n’est pas les quelques MW installés en renouvelables intermittents et subventionnés par ailleurs qui vont nous aider à décarboner notre électricité (ni même arrêter des tranche nucléaires).
    Par ailleurs j’entrevois dans ce projet qu’on assimile toujours transition énergétique avec transition électrique. On met en FRANCE 5G€ par an pour créer des ENR intermittentes, baisser le facteur de charge de nos centrales nucléaires et ainsi avoir un résultat nul pour les émissions CO2. Au même moment on met seulement 0,13G€ par an dans le développement du biogaz alors qu’on est actuellement seulement à 1TWh de biogaz consommé sur 450TWh total de consommation en gaz annuel. On gaspille aujourd’hui du méthane(Gaz 4 fois pire que le CO2 sur les effet de serres) qu’on pourrait valoriser. Par ailleurs les 450TWh de gaz sont achetés à des nations étrangères ce qui nous entraine donc un déficit commercial(car on a fait le choix de ne pas aller sur le gaz de schiste)

  2. La modification des objectifs définis par la loi n° 2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte ne génère pas d’impact sur les particuliers.
    Néanmoins, il existe un important dispositif d’aides (crédit d’impôt notamment) évoluant très régulièrement dans le domaine de la rénovation énergétique des bâtiments. Compte tenu des investissement à engager et de la disponibilité des entreprises du bâtiments, les particuliers ont besoin d’une vision à moyen terme. Le temps de lancer les travaux, les dispositifs ont souvent évolués! Aussi pérenniser ces dispositifs d’aides ne pourrait être que bénéfique pour les particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin