JDC : Le S.O.S. d’une vigneronne nivernaise, oubliée des mesures de soutien économique

« À la suite de leur échange, la députée Perrine Goulet note que la situation de Marielle Michot illustre « un cas bien particulier », non pas d’une entreprise récemment créée mais d’une entreprise sans aucun chiffre d’affaires. Et pour cause : le temps pour élaborer et commercialiser une cuvée n’a permis aucune vente depuis la création de son domaine du Val de Bargis, l’an dernier. « Effectivement, elle est en dehors de tout, il y a un trou, et je vais en parler au ministère de l’Économie », promet Perrine Goulet. »

(LIRE PLUS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin