Après avoir découvert la station d’épuration, flambant neuf, elle s’est rendue, accompagnée du maire Bernard Gilot et de quelques élus, sur le chantier de la future salle des fêtes, près de l’étang des Charmilles.Livraison pour Noël

Là, dans le cadre champêtre du parc de 1,7 ha, Félix Yulzari, chef de projet, et Josselin Vamon, architecte associé de Panorama Cabinet d’architectes, ont présenté aux visiteurs le projet de 1,2 million d’euros, plans et maquette à l’appui.

Débuté le 17 janvier, le chantier, qui mobilise treize entreprises dont la majorité d’un secteur assez proche, devrait être livré à Noël. Un bien joli cadeau pour la commune si la guerre en Ukraine et les difficultés d’approvisionnement des matières premières ne jouent pas de bien vilains tours aux entreprises. « Conçue de façon rationnelle, la salle se fond dans le cadre bucolique, avec notamment une vue imprenable sur l’étang grâce à une terrasse et à un parvis.

D’une surface de 400 m² au total, elle peut être scindée en une petite de 150 m², complétée par sanitaires, cuisine… Elle sera l’une des plus grandes de la région avec, dans une configuration de repas, 170 personnes autour de vingt et une tables.

Dans l’option spectacle, elle accueillera 290 personnes assises. De quoi répondre, dans un premier temps, aux demandes d’une vie associative riche et dans un second, aux demandes pour les mariages, cérémonies, banquets, séminaires…

Une préoccupation des élus a bien été prise en compte par les concepteurs, l’insonorisation, via un plafond acoustique notamment, grâce au rafraîchissement de la salle qui évitera d’ouvrir fenêtres et baies. L’accès se fera par le bas, loin des habitations. Une visite du chantier a confirmé ces explications.

(LIRE PLUS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin