JDC : Pas de sorties « sèches » après 18 ans

Si l’accompagnement des jeunes sortis de l’aide sociale à l’enfance après 18 ans a été généralisé pendant la crise sanitaire, il est redevenu facultatif au 1er octobre. Le Département de la Nièvre le propose pour sa part « systématiquement ».

« En mars 2020, confronté à l’urgence sanitaire, le gouvernement a pris une décision essentielle, salutaire pour les enfants, qui a été unanimement saluée : il a interdit les sorties sèches des jeunes majeurs accueillis par l’aide sociale à l’enfance (ASE) ». C’est la situation exceptionnelle qu’a rappelée la députée de la Nièvre Perrine Goulet, le 28 septembre dernier, lors d’une question au gouvernement.

Problème : la mesure arrivait à échéance le 1er octobre. « Il sera dès lors possible de faire cesser les prises en charge, jusqu’ici sanctuarisées, et de mettre des jeunes à la rue, sans accompagnement particulier » s’est émue Perrine Goulet. Sachant qu’un SDF sur quatre, entre 18 et 25 ans, est une personne issue de l’aide sociale à l’enfance (ASE).

LIRE PLUS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin