Mesures de soutien pour l’économie et l’emploi

La crise sanitaire a affecté tous les secteurs d’activité. Pour faire face aux pertes économiques et éviter des licenciements, le Gouvernement a mis en place dès le début du confinement des mesures inégalées de soutien à l’économie, telles que : 

  • Le chômage partiel, mesure vitale lors du confinement, qui a permis de sauver de nombreux emplois. Au 11 mai, environ 66% des entreprises et 60% des salariés de la Nièvre ont pu en bénéficier.
  • Le fonds de solidarités, qui a également permis de distribuer déjà plus de 10 millions euros à 7860 entreprises nivernaises.
  • D’autres mesures qui ont permis d’aider les entreprises dans cette période particulière : assouplissement des modalités de paiements de certaines cotisations sociales, prêt garanti par l’État

Ces mesures exceptionnelles ont pu profiter à tous les secteurs d’activité et certaines d’entre elles perdurent encore.

Désormais, il nous faut relancer notre économie dans les domaines les plus touchés.

 

Le secteur du BTP

  • 1 milliard d’euros supplémentaires à la dotation de soutien de l’investissement local dans le Projet de loi de Finance rectificatif n°3. Plus concrètement, cette aide permettra aux collectivités locales d’investir dans la rénovation de leurs bâtiments et de soutenir les entreprises de BTP locales.
  • Prise en charge d’une partie des surcoûts des entreprises, liés aux pertes de rendement compte tenu de l’application des règles sanitaires sur les chantiers (achats de masques et de gels par les entreprises)
  • Remise jusqu’à 50% des charges sociales du mois de mars à mai

Plus d’informations ici

 

Restauration, Tourisme et Culture :

Plan de 18 milliards d’euros qui permettra un soulagement pour les entreprises du secteur– plus d’informations ici

  • Prise en charge à 100% de l’activité partielle jusqu’à septembre 2020
  • Prolongation du fonds de solidarité jusqu’à la fin de l’année 2020
  • Exonération des cotisations sociales pour les TPE et PME du secteur
  • Annulation des loyers et redevances d’occupation du domaine public lors de la période de fermeture administrative

 

Filière horticole :

Plan de 25 millions d’euros : plus d’informations ici

  • Indemnisation qui sera versée aux horticulteurs
  • Cette aide complète les dispositifs transversaux déjà existants auxquels peuvent prétendre les acteurs du secteur : fonds de solidarité, chômage partiel…

 

Agriculteurs exploitants et GAEC

Retrouvez plus d’informations ici

  • Élargissement du fonds de solidarité aux agriculteurs exploitants associés en GAEC
  • Indemnisation pouvant aller jusqu’à 1 500 euros, en plus de l’aide donnée par la région

 

Centres équestres

Aide de 120 euros par équidés, dans la limite des 30 premiers équidés, dans chaque centre équestre et poney clubs accueillant du public – pour plus d’informations

 

Les particuliers-employeurs

Reconduction du dispositif de chômage partiel pour les salariés à domicile pour le mois de juin, afin d’éviter des licenciements – pour plus d’informations

 

Automobile :

Plan de 8 milliards d’euros pour rendre l’industrie de l’automobile plus compétitive et décarbonée – pour plus d’informations cliquez ici

  • Dont une enveloppe de 150 millions d’euros pour l’innovation qui permettra aux entreprises du secteur d’investir dans la transition énergétique et les véhicules de demain
  • Une autre enveloppe de 600 millions d’euros pour intervenir en fonds propres sur l’ensemble des entreprises du secteur afin de permettre la consolidation de la filière

 

Ne pas oublier la jeunesse

Cette crise aura également pour conséquence d’affecter l’emploi des jeunes. C’est pourquoi, le gouvernement a décidé de prendre des mesures en faveur de l’apprentissage pour encourager et inciter les entreprises à continuer de recruter des salariés en contrat d’apprentissage malgré le contexte économique difficile – pour plus d’informations

Ainsi, pour tout recrutement d’un alternant pour toutes les entreprises de moins de 200 salariés et entreprises de plus de 200 salariés si elle respecte le quota de 5% d’alternants l’aide sera de:

  • 5000 euros si l’alternant a moins de 18 ans
  • 8000 euros si l’alternant a plus de 18 ans

 

Au-delà de ces mesures pour soutenir la reprise d’activité, le Gouvernement prépare un plan de relance global de l’économie qui sera présenté à la rentrée. Je serais attentive aux différentes sollicitations et ferais régulièrement le point avec les acteurs économiques du territoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Abonnez -vous !
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin